SPM, blues prémenstruel, prise d’hormones et d’antidépresseurs… Comment se fait-il que kek’chose d’aussi naturel que les règles soit devenu un problème médical? Un cycle régulier n’est-il pas, en soi, un signe de santé?

D’un autre côté, comment se fait-il que les femmes autochtones disent que les menstruations sont un moment de pouvoir? Il doit bien y avoir une raison à cela. Aimerais-tu percer ce « mystère » autour des règles avec des données scientifiques?

En as-tu assez de chercher des solutions, p. ex. contraceptives, pour ensuite te retrouver dans une situation de déséquilibre physique et/ou mental?

En t’abonnant à mon infolettre, tu pourras enfin distinguer le vrai du faux et avoir de l’aide pour sortir par toi-même du cercle vicieux de la médicalisation, de la culpabilisation et de la consommation.

En t’abonnant, tu recevras aussi un cadeau. Je te préviens : il est du genre « pavé dans la mare » (qui fait des vagues).

Inscris-toi ici et tu recevras le cadeau.

gift